Votre placement capital garanti

Conseils financiers indépendants & Capital management

 

En premier lieu, avant de vous conseiller des solutions,  reprenons la définition. Ainsi, un placement capital garanti assure aux souscripteurs de récupérer la totalité de leur investissement (hors des fameux droits d’entrée et frais divers, inflation et différentiel sur les rendements obligataires) à une échéance déterminée au départ, quelle que soit l’évolution des marchés.

Comment cela fonctionne ?

La garantie du capital n’est rien d’autre qu’une valeur nominale de X rendue X à son propriétaire au terme d’une durée convenue.

Ainsi, vous placez 100 en 2020, ils vous restituent 100, au minimum, en 2025…

Mais comment cet « exploit » est il réalisé ?

Aucun gestionnaire de placement ne conserve vos liquidités sur un disque dur pour vous les rendre à terme.

Votre billet de banque n’était pas non plus conservé dans un tiroir pour vous être rendu plus tard.

En effet, ils achètent tous quelque chose avec.

Le seul marché assez liquide pour absorber le placement du fruit des efforts de tout le monde est le marché de la dette : les obligations.

De plus, tant qu’à acheter quelque chose, autant que cela produise des intérêts.

Comme la création monétaire se poursuit durant votre placement, il serait normal de recevoir un intérêt.

En complément,  de nouvelles obligations d’Etats sont émises, rémunérées plus ou moins bien, sur une devise plus ou moins bonne.

De fait les paramètres à surveiller sont nombreux.

Enfin, l’inflation annuelle est plus ou moins forte. Très forte depuis 2018.

Par conséquent, espérer recevoir son capital investi est une piètre concession qui vous est faite par les gestionnaires et émetteurs de dettes.

Un placement capital garanti sans frais et couvrant l'inflation

Dès lors nous avons vu plus haut que vos liquidités allaient êtres probablement « mal placées » en obligations peu rémunérées ou dont la devise est mauvaise. L’inflation locale en sus. Les frais d’entrée et de gestion en sus également.

En effet, récupérer la valeur nominale de 100 sur les 100, ne vous aura pas protégé de l’inflation.

Ainsi, dans ce cas, sans fatalité, choisir vos obligations, vous permettrait d’éviter les fameux droits d’entrée et réduire les frais annuels de gestion.

Par ailleurs, ce ne sera pas le gestionnaire qui choisira les titres que vous détiendrez, mais vous, parmi une sélection des meilleurs rendements, selon votre profil de placements.

Pour conclure en détenant des titres obligataires :

  • vous garantissez votre capital
  • vous réduisez vos frais
  • vous choisissez la qualité.

Parfait, nous vous les fournissons sur un plateau et bien plus encore.

1. Analysez Votre Situation Financière Compte excédent professionnels. Avant de prendre des mesures, évaluez l’état de votre trésorerie. Identifiez les périodes où votre entreprise génère plus de recettes qu’elle ne dépense. Cela peut être saisonnier ou lié à des événements spécifiques.

2. Prévoyez Vos Besoins Futurs Compte excédent professionnels
Anticipez vos besoins financiers à court, moyen et long terme. Prévoyez les investissements, les charges exceptionnelles, les impôts, etc. Ainsi, vous pourrez allouer judicieusement votre excédent de trésorerie. Compte excédent professionnels.

Les meilleures opportunités du moment

Entreprises : ma trésorerie bénéficie des meilleurs rendements

Particuliers : mon épargne et mon capital bénéficient de la création et de la conservation de valeur.

Pour tous vos placements nouveaux et existants

Conseiller financier indépendant (CIF+CGP+CJA)

Tous placements + Conseiller agréé Interactive Brokers CTO Entreprises-Particuliers

Frais sur résultats, Frais réduits, Aucun fond encaissé, aucune rétro-commission

2. Prévoyez Vos Besoins Futurs Compte excédent professionnels

Anticipez vos besoins financiers à court, moyen et long terme. Prévoyez les investissements, les charges exceptionnelles, les impôts, etc. Ainsi, vous pourrez allouer judicieusement votre excédent de trésorerie. Compte excédent professionnels.

1. Analysez Votre Situation Financière Compte excédent professionnels. Avant de prendre des mesures, évaluez l’état de votre trésorerie. Identifiez les périodes où votre entreprise génère plus de recettes qu’elle ne dépense. Cela peut être saisonnier ou lié à des événements spécifiques.