J''ai hérité de beaucoup d'argent

"J'ai hérité de beaucoup d'argent"

Conseils financiers indépendants & Capital management

 

Evidemment, vous vous répétez cette phrase : j’ai hérité de beaucoup d’argent. Ce moment de vie n’est pas aisé. Souvent l’adage « une famille qui s’entend bien est une famille qui n’a pas hérité » prend tout son sens. De plus la tristesse et le malaise nous envahit pour un temps parfois plus long qu’on ne le pense. 

Toutefois, c’est dans ces circonstances infernales, qu’il faudrait être capable de décider promptement avec l’insistance du banquier : ou placer l’argent d’un héritage. 

Dans ces quelques lignes, nous allons trier le bon grain de l’ivraie. Ensuite nous vous donnerons quelques solutions temporaires qui ne vous fermerons aucune porte ultérieurement.

Pour plus de précision ou pour un conseil indépendant, contactez nous gratuitement.

Parmi les conseils du web et les vendeurs de placements, vous lirez tout et n’importe quoi et surtout de l’obsolète.

C’est le moment où le banquier, ou les récipiendaires des fonds, vont jouer de tout leur poids pour vous faire craquer. 

« vous reprendrez bien un peu de locatif, de scpi, d’assurance vie luxembourgeoise ? ».

Cependant, les droits de succession ont été payés, il est temps d’arrêter les frais.

Remboursez vos prêts bancaires par anticipation

Si vous avez des prêts en cours, notamment immobiliers, alors les rembourser par anticipation pourrait être la meilleure chose à faire.

Si la charge d’intérêts vous libérait d’un poids difficile à porter, ce serait surement un choix libérateur.

En effet, en remboursant vos crédits immobiliers par anticipation, vous faites l’économie des intérêts. De plus vous vous délester d’une charge mensuelle qui impactait votre budget.

Attention en période inflationniste, et de hausse des taux. Il convient de garder précieusement votre taux d’emprunt encore raisonnable car à taux fixe.

Ainsi, vous bénéficiez d’un meilleur confort de vie. 

Par ailleurs, vous pouvez tout à fait décider d’investir chaque mois dans un placement adapté à vos objectifs l’équivalent de vos anciennes échéances de prêt immobilier. 

Ce faisant, vous ajoutez à votre patrimoine immobilier un patrimoine financier.

Si toutefois, vous souhaitez vous libérer de cette charge (pour les personnes ayant 50 à 60 ans passé ceci pourrait être approprié. Mais il y a des précautions à prendre.

 

En effet, le remboursement anticipé de vos prêts génère des frais, il est utile de les calculer avant pour savoir si l’opération est rentable dans votre cas.

J'ai hérité de beaucoup d'argent et je vais demander conseil à mon banquier

D’abord, placer une somme d’argent issue de l’héritage sur un livret, permet de pallier les coups durs du quotidien et procure une enveloppe disponible à tout moment.

Cependant certains comptes sont à terme. Cela veut dire que vos dépôts sont bloqués jusqu’à une date fixée au contrat.

Depuis 2018, nous ne vous conseillons plus de placer cette somme sur ces produits.

Pourquoi ? Parce que les taux d’intérêt de ces produits, ne suffisent pas à suivre l’inflation. Même à 3.8% de taux d’intérêt brut.

Par ailleurs, il faut vérifier si les banques sont en manque de liquidités. Elles sont rarement en bonne santé…

Dans cette optique, nous, offrons à nos clients, une sélection d’obligations de qualités à maturité convenue. Vous bénéficiez de toute la puissance de l’obligataire, sans que votre banque ne vienne prélever sa dime.

Épargner ou investir avec de l’assurance-vie

Selon votre âge, l’assurance vie pourrait répondre à la question : ou placer l’argent d’un héritage.

En effet, elle reste un bon choix en matière de placements.

A cet effet, notre conseil est simple ouvrez un contrat POUR PRENDRE DATE (nous saurons vous orienter vers le meilleur support par la suite et le compléter le cas échéant).

Voici un modèle qui a fonctionné, mais comme vous le savez : « les performances passées ne préjugent pas des performances futures ». 

Des adaptations sont toujours à opérer surtout selon le contexte économique.

– Mineur (oui un mineur peu en avoir une) : placer ailleurs (CF conseil 7) un capital pouvant servir d’apport un votre futur logement. Puis ne placer que le minimum sur des supports d’assurance vie « créateurs de valeurs à long terme » (indices technologiques et grosses capitalisations de pays dynamiques à ce jour les USA, pas le choix). Faites le tri dans les frais de gestion et d’entrée.

– 20 ans ne placer que le minimum sur des supports créateurs de valeurs à long terme (indices technologiques et grosses capitalisations de pays dynamiques à ce jour les USA, pas le choix). Faites le tri dans les frais de gestion et d’entrée.

– 30 ans ne placer que le minimum sur des supports créateurs de valeurs à long terme (indices technologiques et grosses capitalisations de pays dynamiques à ce jour les USA, pas le choix. Faites le tri dans les frais de gestion et d’entrée.

– 40 ans, vous l’aurez deviné, vous êtes à la moitié du chemin espéré, commencez à rapatrier une partie de vos comptes titres vers votre assurance vie : 50% CTO+PEA+Autres / 50% Assurance vie.

– 50 ans : idem mais pondérez ainsi : 40% CTO+PEA+Autres / 60% Assurance vie.

– 60 ans : idem mais pondérez ainsi : 30% CTO+PEA+Autres / 70% Assurance vie.

L'intérêt fiscal et le choix du contrat

L’intérêt fiscal de l’assurance vie pour vos éventuels héritiers est l’absence de prélèvements successoraux au décès (dans une limite variable annuellement).

Par ailleurs, le choix des fonds d’assurance vie est également très important.

Cependant, il est impossible de dresser ici la liste de tous les supports. De plus, leur choix dépend du contexte économique et de votre profil.

Par contre, nous lisons souvent « En investissant sur le fonds euros, votre épargne est entièrement sécurisée et votre rendement net est connu à l’avance, tenant compte des frais de gestion de l’assureur. »

Mais, nous ne le conseillons pas, car depuis 2018, les chiffres montrent que ce n’est plus une certitude.

Précisions sur l’assurance-vie

Le tableau ci-dessous tient compte de l’âge des personnes :

20 ans et –

100% fonds technologiques à ne jamais vendre

Etant entendu que vous avez mis un capital ailleurs pour un apport de logement

30 ans

80% supports actions

20 supports obligations

40 ans

65% supports actions

35 supports obligations

50 ans

50% supports actions

50 supports obligations

60 ans

35% supports actions

65 supports obligations

Malgré tout, les intérêts procurés par les fonds euros sécurisés ont fondu.

La bonne nouvelle de la hausse des taux des obligations est détruite. La dévalorisation des anciennes obligations qui ne trouvent plus preneurs sur le marché.

Donc, même si les taux d’intérêts montent, ne vous attendez pas à un rendement supérieur à 2 % dans le meilleur des cas. 

Les assureurs doivent compenser les pertes de valeurs des anciennes obligations mal rémunérées.

L’assurance-vie 100 % en ligne a la cote, elle propose des frais réduits et il ne faut pas hésiter à comparer les offres avant de choisir votre assureur. 

Mais attention aux comparateurs. Ils ne donnent pas les bon critères de comparaison. 

Il faut choisir un contrat qui offre le plus large choix de supports et fonds avec les frais les plus réduits. En tant que conseiller en investissement financier, nous avons en quelque sorte le monopole sur les meilleurs de ces contrats.

Par ailleurs, les comparateurs ne tiennent pas compte de la santé financière des Assureurs.

ou placer l'argent d'un héritage

J'ai hérité de beaucoup d'argent pour le placer en LMNP.

Vous lirez, « Le statut de loueur en meublé non professionnel est souple, attractif, peu risqué et particulièrement adapté à l’investissement immobilier. »

 

Toutefois, la souplesse, l’attractivité et ces adjectifs creux n’auront de sens que si vous avez du temps à consacrer ; beaucoup de temps.

Parfois, il vous permet d’investir en résidence de services en donnant la gestion du bien dont vous êtes propriétaire à une société exploitante. Autrement dit, vous n’avez rien d’autre à faire que d’acheter un bien immobilier, de signer un contrat avec le gestionnaire. Enfin vous attendez votre rendement (la fourchette promise est large : de 4 à 10 % brut en moyenne). 

Ainsi, le statut LMNP est adapté pour investir en résidence étudiante, en résidence d’affaires, de tourisme ou en résidence senior. 

En revanche, pour être rentable, l’investissement doit être envisagé à long terme (30 ans) pour profiter pleinement des avantages fiscaux qu’il procure.

Bon à savoir : l’investissement en LMNP doit être réfléchi. Le lieu dans lequel vous achetez un appartement ou un studio, ainsi que la solidité financière du gestionnaire, ont toute leur importance.

Toutefois, attention au frais des sociétés de gestion, qui sont très souvent colossaux. 

J'ai hérité de beaucoup d'argent que je vais investir en SCPI

Bien évidemment, l’achat de parts de SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) vous sera proposé. Cette offre prendra la forme d’investissement immobilier d’entreprise (bureaux, locaux commerciaux, locaux d’activité) ou d’habitation. 

Le fonds de placement est administré par un gestionnaire privé dont le but est d’optimiser les bénéfices pour vous les distribuer à intervalles réguliers (trimestre, semestre ou année).

C’est ce qu’on appelle communément « l’immobilier papier ». Les SCPI affichaient selon la presse des rendements « alléchants ». Ils étaient souvent compris entre 4 et 6 % brut en moyenne. Les loyers perçus sont fiscalisés au titre des revenus fonciers.

Bon à savoir : l’investissement en SCPI.

Il n’est pas exempt de risques, même s’ils sont limités, le gestionnaire du fonds pouvant faire faillite par exemple.

Sachez également que l’actif géré, est un immeuble. Il n’y a aucune cotation au jours le jour. Sa valeur comptable est valorisée à son prix d’achat. Il peut arriver que les prix de l’immobilier baissent  et votre rendement est effacé. 

C’est ce que nous constatons actuellement.  De Plus, les titres sont peu liquides : les reventes de parts sont lentes. Dans le pire des cas, il peut arriver que le fonds ne permette plus les sorties pendant un temps car trop de vendeurs se précipitent (oui vous êtes bloqué). Le « j’ai hérité de beaucoup d’argent » peut vite se transformer » en cauchemar.

Bénéficier d’un conseil financier personnalisé pour savoir où placer l'argent d'un héritage.

D’abord, il est possible de la préserver ou de la faire fructifier avant de décider son affectation définitive.

En effet, d’autres types d’investissement pourraient convenir à votre profil et à cette somme. Souvent nous conseillons de l’obligataire court terme.

Après le « J’ai hérité de beaucoup d’argent ». Viendra progressivement, le moment de la décision et peut être avec une prise de risque maîtrisée.

Dans ce contexte, le meilleur conseil indépendant est sans aucun doute de vous faire accompagner.

Ainsi, le bilan patrimonial vous permettra d’avoir une meilleure vision du type d’investissement dans lequel vous pouvez vous engager. Il vous permettra aussi de dormir sur vos deux oreilles.

Nous fournissons un bilan patrimonial gratuit.

Par ailleurs, votre profil d’investisseur a bien évidemment un rôle à jouer dans votre décision, mais ce n’est pas le seul. 

Effectivement, votre horizon de placement et votre vision et vos projets d’avenir ont également leur importance.

Par conséquent, vous ne ferez pas les mêmes choix à 30, 50 ou 70 ans. 

De la même manière, vous n’aurez pas la même dynamique d’investissement selon que vous vouliez préparer votre retraite, votre succession, financer les études de vos enfants ou simplement bénéficier de revenus complémentaires.

Où placer l'argent d'un héritage ? Fuyez les vendeurs de rêves ou de placements.

D’abord, il est possible de la préserver ou de la faire fructifier avant de décider son affectation définitive.

En effet, d’autres types d’investissement pourraient convenir à votre profil et à cette somme. 

Souvent nous conseillons de l’obligataire court terme.

Viendra le moment de la décision et peut être avec une prise de risque maîtrisée.

Dans ce contexte, le meilleur conseil indépendant est sans aucun doute de vous faire accompagner.

Le fait de se dire « J »ai hérité de beaucoup d’argent », démontre une préoccupation que vous pouvez partager avec un professionnel indépendant.

Ainsi, le bilan patrimonial vous permettra d’avoir une meilleure vision du type d’investissement dans lequel vous pouvez vous engager tout en continuant à dormir sur vos deux oreilles.

Nous fournissons un bilan patrimonial gratuit.

Par ailleurs, votre profil d’investisseur a bien évidemment un rôle à jouer dans votre décision, mais ce n’est pas le seul. Effectivement, votre horizon de placement et votre vision et vos projets d’avenir ont également leur importance.

Par conséquent, vous ne ferez pas les mêmes choix à 30, 50 ou 70 ans. De la même manière, vous n’aurez pas la même dynamique d’investissement selon que vous vouliez préparer votre retraite, votre succession, financer les études de vos enfants ou simplement bénéficier de revenus complémentaires.

Auteur de l’article : Jean-François Luya, Conseiller indépendant en investissements financiers

1. Analysez Votre Situation Financière Compte excédent professionnels. Avant de prendre des mesures, évaluez l’état de votre trésorerie. Identifiez les périodes où votre entreprise génère plus de recettes qu’elle ne dépense. Cela peut être saisonnier ou lié à des événements spécifiques.

2. Prévoyez Vos Besoins Futurs Compte excédent professionnels
Anticipez vos besoins financiers à court, moyen et long terme. Prévoyez les investissements, les charges exceptionnelles, les impôts, etc. Ainsi, vous pourrez allouer judicieusement votre excédent de trésorerie. Compte excédent professionnels.

Les meilleures opportunités du moment

Entreprises : ma trésorerie bénéficie des meilleurs rendements

Particuliers : mon épargne et mon capital bénéficient de la création et de la conservation de valeur.

Pour tous vos placements nouveaux et existants

Conseiller financier indépendant (CIF+CGP+CJA)

Tous placements + Conseiller agréé Interactive Brokers CTO Entreprises-Particuliers

Frais sur résultats, Frais réduits, Aucun fond encaissé, aucune rétro-commission

2. Prévoyez Vos Besoins Futurs Compte excédent professionnels

Anticipez vos besoins financiers à court, moyen et long terme. Prévoyez les investissements, les charges exceptionnelles, les impôts, etc. Ainsi, vous pourrez allouer judicieusement votre excédent de trésorerie. Compte excédent professionnels.

1. Analysez Votre Situation Financière Compte excédent professionnels. Avant de prendre des mesures, évaluez l’état de votre trésorerie. Identifiez les périodes où votre entreprise génère plus de recettes qu’elle ne dépense. Cela peut être saisonnier ou lié à des événements spécifiques.